lundi 20 décembre 2010

Ma ptite fournée de bredele

Comme tous les ans, j'ai fait plusieurs fournées de bredele. Je pique toujours les recettes chez Loukoum ou chez Anne. Mes préférés: les étoiles à la cannelle, les vanille kipferl et mon pain d'épices moelleux.


 

Pains aux amandes
Environ 50 pièces
250g de farine
200g de sucre
5g de cannelle
150g de beurre
100g d’amandes effilées
1 œuf
  1. Dans un bol, sabler la farine, le sucre, la cannelle et le beurre. Incorporer ensuite les amandes effilées puis l’œuf pour former une pâte homogène. Étaler cette pâte en une abaisse carrée de 3,5 à 4 centimètres d’épaisseur. Mettre au frais pour 3 à 4 heures ou pour une nuit.
  2. Après ce repos au frais, découper la pâte en parallélépipèdes rectangles (pavés) de la longueur de l’abaisse et de 3,5 à 4 centimètres de largueur et de hauteur. Mettre au frais pour 30 minutes.
  3. Préchauffer le four à 180°C.
  4. Couper des tranches de 4 à 6 mm d’épaisseur, les disposer sur une feuille de papier sulfurisé ou une toile silipat, cuire 12 à 14 minutes à 180°C. Conserver dans une boite métallique après total refroidissement.
Lemon crumble Biscuits
Environ 50 pièces
450g de farine
200 g de beurre
350g de sucre en poudre
4 jaunes d'œufs
Les zeste de 4 citrons jaunes non traité (finement émincés)
  1. Mélanger la farine et le beurre jusqu'à obtenir une pâte friable. Ajouter le sucre, les jaunes d'oeufs et les zestes de citron, mélanger puis pétrir à la main. La pâte est sableuse comme un crumble, à force de pétrir, elle va s'assouplir et on va pouvoir l'agglomérer en deux boules de pâte. Emballer alors dans du papier film laisser reposer 30 minutes au frais (au plus si ça vous arrange).
  2.  Préchauffer le four à 170 °C. Prélever une noix de pâte, la pétrir dans la paume des mains pour s'assouplir puis la rouler en boule entre les deux mains. Déposer les noix de pâte sur une feuille de papier sulfurisé en les espaçant un peu, appuyer délicatement et doucement dessus avec le dos d'une fourchette.
  3. Faire cuire 12 à 15 minutes: les biscuits doivent à peine dorer. Laisser refroidir les biscuits avant de les déposer sur une grille.
Etoiles à la cannelle « Zimtsterne »
Environ 120 pièces
400g de poudre d'amandes
120g de sucre en poudre
200g de sucre glace
6 cuillères à café de cannelle en poudre
320g de farine
4 blancs d'œufs
Pour le glaçage :
300g de sucre glace
2 blancs d'œuf montés en neige
1 cuillère a café d'extrait de vanille liquide
  1. Dans un grand saladier, mélanger la poudre d'amandes, les sucres, la cannelle et la farine, ajouter les blancs d'œufs et mélanger jusqu'à obtenir une boule.
  2. Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur un centimètre d'épaisseur. Découper des étoiles à l'emporte-pièce et les poser sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
  3. Préchauffer le four à 150 °C. Enfourner pour huit minutes. Laisser les étoiles refroidir avant de les mettre sur une grille. Déposer la feuille de papier sulfurisé qui a servi à la cuisson sous la grille: ça évitera de salir le plan de travail si le glaçage coule.
  4. Quand les étoiles sont complètement refroidies, préparer le glaçage en incorporant délicatement le sucre glace aux blancs d'oeuf monté en neige, ajouter l'extrait de vanille. Napper les étoiles de ce glaçage à l'aide d'un pinceau ou d'une poche à douille. Laisser sécher.


Biscuits spirales
Inspirés des biscuits damiers
Environ 60 pièces
230g de beurre mou
100g sucre
1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
1/4 cuillère à café de sel
350g farine tamisée
3 cuillères à soupe de cacao non sucré
  1. Dans un saladier, travailler le beurre en pommade ; ajouter le sucre et fouetter jusqu'à obtention d'une crème. Ajouter alors l’extrait de vanille et le sel puis tout en continuant de fouetter, ajouter la farine petit à petit. Mélanger ensuite à la cuillère en bois : la pâte sableuse va progressivement s’agréger, former une boule de pâte. Placer cette boule sur le plan de travail, et avec la paume des mains, écraser la pâte en la poussant loin devant morceau après morceau, rassembler et recommencer 1 ou 2 fois sans trop la travailler.
  2. Diviser la pâte en 2 morceaux de même poids. Réserver une moitié dans un bol et mélanger l'autre avec le cacao en poudre, pétrir jusqu’à ce que le cacao soit incorporé de façon homogène à la pâte.
  3. Placer une boule de pâte entre deux feuilles de papier film et étaler la pâte au rouleau pour former un rectangle régulier. Étaler l’autre boule de pâte à la même taille. 
  4. Superposer les deux pâtes. Passer rapidement le rouleau pour les faire adhérer. Rouler en boudin serré. Envelopper le boudin de pâte obtenu dans le film alimentaire en serrant un peu pour maintenir le tout. Placer au réfrigérateur 30 minutes.
  5. Préchauffer le four à 190°C. 
  6. Découper chaque boudin en tranches. Déposer les sablés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Cuire environ 10 à 12 minutes (les sablés ne doivent pas dorer). Laisser un peu refroidir sur la plaque de cuisson avant de les mettre sur une grille.

dimanche 19 décembre 2010

Les ptits déj qui changent - Crumpets

Après les scones et les english muffins, je continue à explorer les délices des petits déj anglais avec les crumpets, des espèces de crêpes levées épaisses, trouées comme des éponges.


Crumpets
Recette du Pétrin
20 crumpets
350g de farine
2 cc de levure de boulanger déshydratée
1/2 cc de sel
10g de sucre
360ml de lait tiédi
1/2 cc de bicarbonate de sodium
120ml d'eau tiède
  1. Dans le bol du robot, mélangez la farine, la levure, le sel et le sucre. Creusez un puits.Versez dans le puits le lait et mélangez au batteur plat.
  2. Battez quelques instants la pâte qui doit être lisse, d'une consistance épaisse plus qu'une pâte à blinis mais avec une texture plus élastique.
  3. Couvrez avec un linge propre et laissez reposer environ 1h-1h30: la pâte doit former des petites bulles, épaissir et gonfler puis retomber.
  4. Diluez le bicarbonate de soude dans l'eau tiède et ajoutez immédiatement dans le saladier. Mélangez vigoureusement (la pâte retombe et prend la consistance de la crème liquide) puis couvrez à nouveau avec un torchon propre et laissez reposer environ 1/2 heure: la pâte doit avoir repris du volume et être parsemée de petites bulles.
  5. Graissez très légèrement une grande poêle et mettez sur feu vif pour bien la chauffer. Beurrez très généreusement des emporte-pièce ronds de 6-7 cm de diamètre (et minimum 2 cm de haut) ou des cercles à pâtisserie.
  6. Baissez le feu sous la poêle (feu très doux), placez selon la taille des cercles et de la poêle autant de cercles beurrés que possible en veillant à laisser de l'espace entre eux puis remplissez à moitié ou maximum aux 2/3 les cercles avec la pâte.
  7. Laissez cuire une dizaine de minutes: le crumpet doit gonfler, sa surface doit devenir de plus en plus opaque (signe que la pâte sèche en cuisant) et des trous caractéristiques doivent se former au fur et à mesure de la cuisson.
  8. Dès que la surface est sèche et pleine de trous, retirez le cercle en vous aidant d'une pince et retourner le crumpet (le fond doit avoir une coloration noisette). Laissez cuire juste 1 min ou légèrement plus la deuxième face qui doit être tout juste dorée.
  9. Déposez les crumpets au fur et à mesure sur une assiette et continuez jusqu'à épuisement de la pâte en veillant à beurrer les cercles avant chaque nouvelle cuisson.

    mercredi 15 décembre 2010

    Chocolats - La récap'

    Bouchées caramel
    10 bouchées
    100-125 g chocolat noir (64% pur équilibrer le côté très sucré du caramel)
    un peu de pralin en poudre
    Pour le caramel au beurre salé
    20 g de beurre salé
    50 g de sucre
    100 ml de crème liquide
    1. Préparez le caramel au beurre salé. Dans une casserole, faites chauffer le sucre sans le remuer jusqu'à ce qu'il fonde. Mélangez alors avec une cuillère en bois jusqu'à obtenir un caramel ambré. Hors du feu, incorporez le beurre en petits morceaux en remuant vivement et en faisant attention aux projections. Ajoutez la crème petit à petit toujours en remuant. Remettez la sauce caramel sur le feu et faites cuire 5 minutes. Débarrassez dans un bol et laissez refroidir. Le caramel doit être utilisé froid. 
    2. Faites fondre 40-50 g de chocolat noir. Badigeonner les empreintes d'un moule à chocolat avec le chocolat fondu. Réservez. Quand la couche est sèche, renouvelez l'opération.
    3. Versez 2 cuillères à café de caramel par empreinte. Saupoudrez de pralin. Faites fondre 30-40g de chocolat. Fermez vos bouchées avec le chocolat fondu. Conservez au frais.
    15 truffes
    90 gr de chocolat blanc 
    25 gr de noix de coco râpée
    3 cl de crème liquide entière
    1. Hachez finement le chocolat blanc. Faites bouillir la crème liquide. 
    2. Versez la crème bouillante sur le chocolat blanc. Remuez  délicatement en partant du centre pour lisser. Ajoutez la noix de coco. 
    3. Réservez au frais plusieurs heures. Formez les truffes (j'utilise une cuillère parisienne pour les billes de melon) et les roulez dans la noix de coco. Conserver au frais dans une boîte.
    15 palets
    90g de chocolat blanc
    2 speculoos émiettés
    1. Faites fondre le chocolat blanc. Émiettez grossièrement les spéculoos. Quand le chocolat est fondu et tiède, ajoutez les miettes de spéculoos. 
    2. Versez dans un petit moule carré en silicone ou recouvert de papier film. J'utilise les boîtes congélation Tupperware, c'est parfait. Lissez la surface.
    3. Réservez au frais. Quelques heures plus tard, lorsque le mélange a durci, démoulez le chocolat et coupez en petites bouchées avec un grand couteau. Réservez au frais.
    16 bouchées
    25g de chocolat noir
    100g de pralinoise
    40g de gavottes
    1. Faites fondre au bain-marie la pralinoise et le chocolat noir. Mélangez bien jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
    2. Émiettez les gavottes. Ajoutez-les au chocolat en gardant quelques pincées de gavottes de côté.
    3. Mélangez bien. Versez dans un petit moule carré en silicone ou recouvert de papier film. J'utilise les boîtes congélation Tupperware, c'est parfait. Lissez la surface et saupoudrez des gavottes restantes.
    4. Réservez au frais. Quelques heures plus tard, lorsque le mélange a durci, démoulez le chocolat et coupez en petites bouchées avec un grand couteau.

    vendredi 3 décembre 2010

    Calendrier de l'avent: chocolats fourrés surprise

    Rendez-vous plus tard pour découvrir le cœur surprise à la dégustation.


    Enfin la pause café!!! Un cœur à la crème de caramel au beurre salé et pralin. Miaaaaaaam.

    Published with Blogger-droid v1.6.5

    jeudi 2 décembre 2010

    Calendrier de l'avent #2: Boules de neige

    Pas de neige mais un froid glacial. On reste bien au chaud et on déguste des truffes chocolat blanc-coco qui ressemblent à de petites boules de neige. A défaut de pouvoir regarder tomber les flocons avec une tasse de chocolat chaud...

    mercredi 1 décembre 2010

    dimanche 14 novembre 2010

    C'est de saison - Coings pochés à la vanille

    Les coings, tout le monde en fait de la gelée et de la pâte. C'est bon mais over sucré. Alors pour les manger différemment voilà une version pochée très parfumée que j'ai prise sur Chocolate & Zucchini.
    Ces quartiers de coing sont délicieux tièdes avec de la glace vanille ou froid avec du fromage blanc battu et un filet de caramel. Clotilde les utilise aussi pour en faire un gâteau. A vous de voir. Une chose est sûre, faites-en une grande quantité.
    Pour manger les coings autrement, pensez aussi au tajine de poulet aux coings et au miel. Délicieux.


    Coings pochés à la vanille
    1 kg de coings mûrs (environ 4)
    80 g de sucre roux
    1 gousse de vanille
    1. Mettez les coings dans l'évier, couvrez d'eau tiède, et frottez-les sous l'eau pour retirer le duvet qui les recouvre. Rincez, égouttez et séchez.
    2. Pelez les coings à l'économe. A l'aide d'un couteau bien aiguisé, coupez chaque coing en quartiers, retirez le coeur, et coupez la chair en lamelles. 
    3. Mettez 2 litres d'eau et le sucre dans une cocotte à fond épais. Amenez à frémissement et ajoutez les coings. Ouvrez et grattez la gousse de vanille. Mettez les graines et la gousse dans la cocotte. Mélangez.
    4. Couvrez et laissez frémir 2h30 à 3h, en remuant régulièrement mais délicatement, jusqu'à ce que les fruits soient tendres et rose. Retirez le couvercle pendant la dernière demi-heure pour que le sirop réduise un peu.

    jeudi 11 novembre 2010

    Les ptits déj qui changent - English muffins

    La variété de petits pains anglais pour se régaler à toute heure de la journée me laisse toujours rêveuse. On connaît très bien les muffins américains, ces petits gâteaux moelleux plein de fruits. Les muffins anglais ressemblent à des petits pains, de même format que les scones en moins briochés. Ils sont délicieux tout frais mais aussi les jours suivants coupés en deux, toastés et beurrés. Leur particularité vient du fait qu'ils sont cuits à la poêle.


    English muffins
    Recette de Cookies, muffins & co
    Pour 12 muffins
    27,5 cl de lait
    1 càc bombée de sucre
    1 càc de sel
    11 g de levure de boulanger
    450 g de farine
    1. Faites tiédir le lait. Ajoutez le sucre et la levure. Laissez reposer 10 min. Le mélange doit buller.
    2. Dans un saladier, mélangez la farine et le sel. Ajoutez le lait. Mélangez jusqu'à la formation d'une boule. Pétrissez pendant 10 minutes. La pâte doit être lisse et homogène.
    3. Placez dans un saladier. Recouvrez d'un torchon et faites lever pendant au moins une heure à l'abri des courants d'air. La pâte doit doubler de volume.
    4. Dégazez la pâte en enfonçant le poing dedans. Étalez la pâte sur une épaisseur de 1 cm sur une surface farinée. Découpez les muffins avec un emporte-pièce de 8 cm de diamètre. Laissez lever 15 minutes.
    5. Préchauffez une poêle à feu moyen. Faites cuire les muffins 7 minutes de chaque côté en les aplatissant un peu.
    D'autres douceurs d'Outre-Manche
    Crumble aux trois pêches et amandes
    Crumble des gourmands, pomme, poire, caramel, gingembre, chocolat 
    Crumble pommes-figues-cannelle-noisettes
    Lemon curd
    Scones
    Shortbreads au chocolat
    Soda bread 
    Trifle d'automne aux figues et framboises

    Douceurs américaines
    Carrot cupcakes
    Cupcakes comme un after eight
    Cupcakes forêt noire
    Cupcakes tatin
    Muffins amande, fruits rouges, chocolat blanc
    Muffins poire-chocolat

    Muffins ricotta, lavande & nectarines 

    lundi 8 novembre 2010

    C'est l'heure du thé - Biscuits craquelés au chocolat et sablés au thé

    A la demande générale, je publie ces deux recettes qui ont déjà fait le tour des blogs. Et pour cause, ils sont issus de "Biscuits, sablés, cookies - La bible des touts petits gâteaux de Martha Stewart".


    Biscuits craquelés au chocolat
    Pour 30 biscuits 
    115 g de chocolat
    90 g de farine
    25 g de cacao amer en poudre
    1 càc de levure chimique 
    une pincée de sel
    60 g de beurre mou
    150 g de sucre roux 
    1 œuf
    40 ml de lait 
    sucre en poudre
    sucre glace
    1. Faites fondre le chocolat.Réservez.
    2. Mélangez la farine, le cacao, la levure et le sel.
    3. Fouettez le beurre et le sucre roux pendant 2 min jusqu'à blanchiment. Ajoutez l'œuf. Mélangez longuement pour l'incorporer. Ajoutez le chocolat.
    4. Ajoutez la moitié de la farine puis le lait et la dernière moitié de farine.
    5. Séparez en 2 boules, enveloppez de film et réfrigérez pour 2 heures.
    6. Préchauffez le four à 180°C.
    7. Divisez chaque morceau de pâte en 16 boules de 2.5 cm de diamètre. Les roulez dans le sucre en poudre en les recouvrant bien. Les roulez dans le sucre glace.
    8. Disposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en espaçant de 5 cm. Faites cuire environ 14 min.
    Ces biscuits se conservent 5 jours dans une boite hermétique.

    Sablés au thé earl grey
    Pour 50 petits sablés
    140g de farine
    1 càs de thé earl grey finement moulu
    1/4 càc de sel
    115 g de beurre mou
    30 g de sucre glace
    1 càs de zeste de citron vert râpé
    1.  Mélangez la farine, le thé, le sel dans un saladier.
    2. Mettez le beurre, le sucre glace et le zeste dans le bol d’un robot. Battez à vitesse moyenne environ 3 min jusqu’à blanchiment. Réduisez la vitesse et incorporez la farine.
    3. Formez un rouleau en serrant bien de manière à obtenir un rouleau de 3 cm de diamètre. Placez au frigo au moins 1h.
    4. Préchauffez le four à 180°C. 
    5. Découpez des tranches de 5 mm d’épaisseur. Disposez les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé en les espaçant de 3 cm.
    6. Faites cuire 13 à 15 min jusqu’à ce que les bords soient dorés. Attention à ne pas trop les cuire.
    Ces biscuits se conservent 5 jours dans une boite hermétique.

      dimanche 7 novembre 2010

      Du soleil en pots - Confiture de melon à la vanille

      J'ai découvert la fée des confitures, Christine Ferber, lors de la sortie de ses "Leçons de confiture". Depuis, je fais mes confitures selon sa méthode. Je trouve qu'on retrouve beaucoup mieux le goût des fruits avec une cuisson courte après macération.

      Le but des confitures et des conserves est souvent de mettre en pots le surplus du jardin. Hors, en tant que citadine, je n'ai pas de jardin. Achetez des fruits spécifiquement pour les confitures peut revenir cher. Je profite des fins de marché pour faire des affaires ou des pics de production de mon AMAP. Je me suis retrouvée avec 4 beaux melons sur les bras en septembre. C'était une bonne occasion pour faire de la confiture.


      Confiture de melon à la vanille
      Méthode Christine Ferber
      Pour 2-3 pots

      500 g de chair de melon en fines lamelles
      450 g de sucre cristallisé
      1 gousse de vanille
      Le jus d’un 1/2 citron
      1. Mélangez les lamelles de melon, le sucre, la gousse de vanille fendue en deux et grattée et le jus de citron. Portez à frémissement en mélangeant délicatement. Versez le mélange dans un saladier, couvrez et réservez au frais pendant une nuit.
      2. Le lendemain, égouttez les lamelles de melon en récupérant le jus. Portez à ébullition le jus obtenu. Écumez. Portez la température à 105°C. Ajoutez alors les lamelles de melon et la gousse de vanille. Portez de nouveau à ébullition en mélangeant doucement. Écumez et maintenez la cuisson à feu vif pendant 10 mn environ en remuant délicatement.
      3. Retirez la gousse de vanille, coupez-la en morceaux et placez-la à l’intérieur des pots pour décorer. Quand la confiture est cuite, versez-la bien chaude dans des pots secs et stériles à ras bords. Vissez immédiatement et retournez les pots.
      Pour stériliser les pots de confiture et les couvercles, il suffit de les plonger quelques minutes dans l'eau bouillante et de les laisser sécher sur un torchon propre. Ceci est réalisable pendant la cuisson de la confiture.
      La confiture de melon a une odeur peu agréable à la cuisson mais ça n'a rien à voir avec le goût dans le pot.

      dimanche 31 octobre 2010

      La boulange du dimanche - Pains au chocolat

      Une livraison de barres de chocolat, un dimanche de libre et une recette à retester, il n'en fallait pas plus pour que je refasse seule les pains au chocolat que nous avions tenté avec Dey. Verdict: toujours aussi bons!!!


      Pains au chocolat
      Recette de Dey cuisine
      Pour 10 pains
      260 ml de lait 
      1 càc de sel
      10 g de beurre
      40 g de sucre
      1 càc de jus de citron
      450 g de farine (T55)
      1 càc de levure de boulanger instantanée 
      150 g de beurre MOU pour le feuilletage (ici beurre des charentes)
      barres de chocolat
      1. Dans un saladier, mettre la farine. Dans un puits, mettre la levure que vous avez préalablement délayé avec un peu de lait, les 10 g de beurre, le sucre, le jus de citron, le sel et le lait.
      2. Mélanger le tout puis travailler la pâte pendant 10 min. Quand la pâte est lisse, la ramasser en boule, la laisser dans le saladier puis couvrir avec un film alimentaire. La conserver dans un endroit à température ambiante. Laisser reposer 1h.
      3. Une fois que le temps de pause est respecté, mettre le pâton au frais pendant 30 min.
      4. Sortir le pâton du frigo puis l'étaler au rouleau en formant un rectangle. Placer les 150 g de beurre en pommade au milieu puis rabattre les côtés pour obtenir un portefeuille. Mettre au frais 15 min.
      5. Sortir le pâton, tourner d'1/4 de tour puis étaler encore la pâte en un rectangle. Replier à nouveau en trois (forme portefeuille). Remettre au frais pour 15 min.
      6. Sortir le pâton et recommencer l'opération comme les autres fois. Remettre au frais pour 15 min et pour la dernière fois.
      7. Étaler le pâton en rectangle, le couper en deux dans le sens de la hauteur puis en 5 dans le sens de la largeur pour obtenir des bandes identiques.
      8. Déposer une barre de chocolat sur chaque extrémité d'une bande. Rouler une fois sans serrer, déposer une deuxième barre de chocolat puis continuer de rouler la bande.
      9. Disposer les viennoiseries sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser reposer 1h à température ambiante. (ou la nuit au frais).
      10. Préchauffer le four à 220°. Badigeonner les viennoiseries de lait sucré. Faire cuire pendant 15 à 25 min suivant la taille (mini/normale) tout en surveillant la cuisson.

      vendredi 29 octobre 2010

      Macarons mojito - What else?

      Encore une commande spécial anniversaire. Un macaron bi-couche d'un joli vert pastel fourré de lime curd et d'une ganache au chocolat blanc à la menthe et au rhum. Pour une recette de macaron détaillée, c'est .


      Macarons mojito
      Environ 35 macarons
      Coques
      150 g de poudre d'amandes
      150 g de sucre glace
      55+55 g de blancs d'œufs
      37,5 g d'eau
      150 g de sucre en poudre
      Lime curd
      2 citrons verts
      2 œufs
      75 g de cassonade
      37,5 g de beurre mou
      Ganache menthe
      150 g de chocolat blanc
      75 g de crème liquide entière
      10 g de menthe (fraîche ou surgelée)
      1 càs de sirop mojito Monin (facultatif)
      1 càs de rhum blanc
      Préparez le lime curd et la ganache à la menthe à l'avance, voire la veille.

      Lime curd
      1. Prélevez le zeste des citrons. Pressez les citrons de façon à obtenir 5 cl de jus.
      2. Dans un saladier supportant la chaleur, battez les œufs en omelette. Ajoutez le sucre, les zestes et le jus de citron. Mélangez bien. Ajoutez le beurre en petits dés.
      3. Posez le saladier sur un bain-marie (le fond du saladier ne doit pas toucher l’eau). Mélangez au fouet régulièrement. Quand la crème commence à épaissir (au bout de 5-10 minutes), fouettez sans discontinuer jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse. Retirez du feu et réservez au frigo jusqu'à utilisation.
      4. Le lime curd se conserve une semaine au réfrigérateur.
      Ganache menthe
      1. Faites chauffer la crème liquide. Ajoutez la menthe ciselée et laissez infuser sur feu très doux 5 minutes. Adaptez le temps d'infusion en fonction de la force de votre menthe. Filtrez.
      2. Pendant ce temps, faites fondre le chocolat blanc au bain-marie. Réchauffez la crème à la menthe. Versez la crème à la menthe en 3 fois sur le chocolat en mélangeant bien pour obtenir une ganache bien lisse. Ajoutez le sirop et le rhum. Réservez au frigo jusqu'à utilisation.
       Coques
      1. Passez la poudre d'amandes et le sucre glace au mixeur pour hacher le mélange le plus finement possible afin d'avoir des coques lisses. Tamisez le mélange sucre-amandes. Réservez.
      2. Dans une casserole, versez le sucre en poudre et ajoutez l'eau. Réalisez un sirop en portant ce mélange à 118°C, pas plus sinon vous aurez du caramel. Pendant que le sirop monte en température, commencez à battre la moitié des blancs d'œufs soit 55g. Lorsque le sirop atteint 118°C, versez-le en filet sur les blancs en neige en battant à grande vitesse. Continuez à battre à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélange soit refroidi à 50°C. Vous avez alors réalisé une meringue italienne. Les blancs sont refroidis, fermes et bien brillants.
      3. Dans un saladier, mélangez l'amande tamisée avec les blancs d'œufs non-montés restants soit 55g.et le colorant. Vous obtenez une pâte épaisse semblable à de la pâte d'amandes. Il est temps de macaronner, c'est-à-dire d'incorporer la meringue à la pâte d'amandes. Prélevez une petite quantité de meringue et mélangez-la à la pâte d'amandes pour l'assouplir. Ajoutez le reste de la meringue en une fois. Le mélange doit se faire avec précaution en travaillant du centre vers les bords et du bas vers le haut.
      4. Remplissez une poche à douille n°10. Faites des ronds de 3,5 cm de diamètre sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé. Laissez croûter 30 minutes au moins. La pâte ne doit plus coller au doigt.
      5. Préchauffez votre four à 180°C.
      6. Lorsque les macarons ont suffisamment croutés, enfournez pour 12 minutes.
      7. Glissez la feuille de papier sulfurisé sur le plan de travail. Les coques se décolleront toutes seules après quelques minutes.
      Remplissez deux poches à douilles, une avec chaque garniture. Garnissez les coques en superposant un peu de chaque ganache. Roulez la tranche des macarons dans de la cassonade.

      dimanche 24 octobre 2010

      Des jaunes d'oeufs en rab - Petits pots de crème au chocolat praliné

      J'hésite toujours avant de faire nécessitant beaucoup de blancs d'œufs ou de jaunes d'œufs car souvent les idées manquent pour utiliser la partie restante. Les jaunes d'œufs sont utilisés en sablés, crèmes brûlées, crèmes caramel et désormais en petits pots de crème. 

      Les parfums peuvent être variés: vanille, chocolat, caramel, café, coco, pistache, praliné,... Ici, ces petits pots sont sublimés par l'utilisation de pralinoise pour leur donner un goût chocolaté et praliné. Servis avec des copeaux de chocolat blanc et des noisettes caramélisées, ils font un dessert rapide et économique.

      Une recette qui date de cet été, d'où la présence des cerises
      Petits pots de crème au chocolat praliné
      Pour 6 petits pots
      4 jaunes d'oeufs
      1 oeuf
      50 cl de lait entier
      80 g de sucre en poudre
      150 g de Pralinoise
      1. Préchauffez le four à 150°C.
      2. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes.
      3. Battez les œufs et le sucre au fouet. Portez le lait à ébullition. Versez le lait sur les oeufs en remuant constamment. Ajoutez le chocolat fondu.
      4. Versez dans 6 ramequins. Placez dans un bain-marie (plat passant au four avec de l'eau chaude à mi-hauteur des ramequins) et faites cuire 30 minutes.
      5. Laissez refroidir. Placez au frigo au moins 2 heures.

      mardi 19 octobre 2010

      Les petits plats du soir - Quiche saumon brocoli

      Mes repas du soir sont simples et réconfortants. J'associe souvent une soupe ou une salade à une part de quiche ou de tarte salée, un scone salé, un mini-gratin ou un muffin salé. Pour ne pas avoir l'impression de manger toujours la même chose, il suffit d'avoir une bonne recette de base et de varier les ingrédients en fonction du frigo et de mon panier d'AMAP.


      Quiche saumon brocoli
      Pâte brisée
      200 g de farine
      100 g de beurre froid en dés
      1 pincée de sel
      1 càs de pavot
      qqs càs d'eau
      Appareil à quiche
      2 oeufs
      20 cl de crème liquide
      sel, poivre, épices (ici une pointe de curry)
      Garniture
      2 pavés de saumon
      1 petite tête de brocoli
      ciboulette
      1. Préparez la pâte brisée. Mélangez la farine, le sel et les épices. Sablez le beurre avec la farine. Ajoutez un peu d'eau jusqu'à ce que la pâte forme une boule. Réservez 30 min au frigo.
      2. Préchauffez le four à 180°C. Pendant le repos de la pâte, détaillez le brocoli en fleurettes. Faites blanchir le brocoli 5 minutes. Égouttez. Réservez.
      3. Foncez le moule à tarte. Garnissez de papier sulfurisé et de poids (billes en céramique ou riz ou haricots secs). Faites cuire à blanc 10 minutes. Retirez les poids et le papier sulfurisé. Faites cuire 10 minutes. Le fond doit être doré.
      4. Dans un saladier, battez à la fourchette les œufs. Ajoutez la crème. Assaisonnez. Ajoutez les fleurettes de brocoli , le saumon en gros dés et la ciboulette ciselée.
      5. Versez l'appareil dans le fond de tarte. Enfournez pour 30 minutes.

      dimanche 17 octobre 2010

      Une histoire de bagels

      J'ai une grande histoire d'amour avec les bagels. Je les ai découvert en Angleterre en même temps que le cream-cheese. Puis j'ai eu l'occasion d'en goûter à Bagels & Beans à Amsterdam. Un vrai paradis du bagel, vous pouvez choisir une composition maison ou créer votre bagel de A à Z: 7 pains différents, 4 crèmes et plein d'ingrédients. Enfin, il y eut "Bagels comme à New York" dans la collection Petits Plats Marabout écrit par Marc Grossman, celui là-même dont je suis amoureuse des recettes de "Muffins" et de "Smoothies" et qui tient le Bob's Juice Bar à Paris.


      Il m'a fallu deux ou trois tentatives avant d'arriver à un résultat correct. Les bagels ne se conservent pas très longtemps. Vous pouvez les faire dans l'après-midi pour le soir. Si vous voulez des bagels tout frais pour un brunch, laissez lever vos bagels au frigo toute la nuit et faites-les cuire juste avant le brunch. Je fais en général 10 bagels et je congèle les bagels coupés en deux. Quelques minutes au four ou même au grille-pain suffisent à les décongeler. 


      Pour 10 bagels
      750 g de farine
      1 càc de levure de boulanger
      4 càc de sel
      380 ml d'eau tiède 
      2,5 càs de mélasse (ou de miel)
      30 ml d'huile d'olive

      Eau de pochage
      2-3 litres d'eau
      1 càs de fécule de pomme de terre
      1 càs de cassonade
      2 càs de sel
      1. Mélangez les ingrédients secs et les ingrédients humides puis les mélanger ensemble jusqu'à ce que tous les ingrédients soient incorporés. Pétrissez la pâte environ 10 min. La pâte doit être homogène et brillante.
      2. Divisez la pâte en 10 portions égales. Écrasez et formez des boules lisses bien rondes. Avec les paumes de main, aplatissez les boules de pâtes et les façonner en forme de boudins de 25 cm de long. Enroulez le boudin autour de la main, faire se chevaucher les extrémités, puis les joindre en pressant délicatement et en roulant sur le plan de travail. Si la pâte est séche, humidifiez avec vos doigts les extrémités avant de les joindre pour qu'elles adhèrent mieux. Disposez les bagels sur une surface farinée et recouvrir d'un torchon propre. Laissez lever 1 à 2 heures à température ambiante. Ils doivent gonfler et atteindre 80% de leur taille finale.
      3. Préchauffez le four à 225°C.
      4. Pochez les bagels: mélangez la fécule dans 250 ml d'eau froide. Portez à ébullition le liquide de pochage dans une casserole large ou un wok et y plonger les bagels. Les retourner au bout d'une minutes et les laisser 30s dans l'eau. Les sortir avec une écumoire et les poser sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé saupoudrée de farine de mais.
      5. Parsemez les bagels de sésame, pavot,...
      6. Baissez la température du four à 215°C et enfourner 20 à 25 min, le dessus des bagels doit être doré.
      Ma garniture préférée: cream cheese à la ciboulette, saumon, tomate, salade et avocat

      jeudi 14 octobre 2010

      Les pieds sous la table - Bar à vins Les Bouteilles: Nantes


      Même si nous avons nos restos préférés maintes fois testés, que nous faisons découvrir aux gens de passage, il nous arrive de vouloir découvrir de nouveaux restos. Cette fois, l'idée était d'essayer un bar à vins pour étoffer la variété de notre carnet d'adresses. Un article sur Les Bouteilles dans Saveurs et sur le fooding a rappelé à ma mémoire un article de Cathy, nantaise elle aussi.
      Les critiques étant bonnes et les photos alléchantes, réservation fut prise et nous ne furent pas déçus. Ce bar à vins cosy avec ses pierres apparentes, ses tables faites en caisses devins et même une terrasse l'été, propose une carte courte composée de plats plus gourmands les uns que les autres et évidemment un large choix de vins. A l'ardoise ce jour-là, il y avait une pintade rôtie au lard de Sardaigne, un foie de veau de lait ou des filets de rouget grillés.
      Un resto à faire entre potes, où l'on partage des planches de charcuterie à l'apéro et des planches de fromage de chez Beillevaire avant le dessert en faisant tourner les verres de vin. Mais quand les plats et les desserts arrivent, c'est chacun pour soi.
      Les vins sont bons mais surtout les conseils pour le choix des vins sont bons. Évidemment la qualité dans les verres et dans les assiettes a un prix, c'est donc un bar à s'offrir de temps en temps seulement.

      Filets de rouget barbet grillés, courgettes sautées et pimientos del piquillo, jus d'étrilles maison
      Pintade fermière rôtie au lard de Sardaigne, pommes de terre confites au four
      Foie de veau de lait de l'Aveyron, pomme de terre rôties, jus de veau maison et girolles

      Les Bouteilles
      Bar à vin
      22 rue Armand Brossard
      44000 Nantes
      02 40 12 10 38
      Fermé samedi et dimanche
      Réservation fortement conseillée
      Budget: début de mois
      Avec qui y aller? Entre potes
      A proximité: Place du cirque
      Ils en parlent: le fooding, La marmite de Cathy, Saveurs n°178

      Crédit photo: http://www.monnuage.fr/point-d-interet/39863

      mercredi 6 octobre 2010

      Vite, vite, vite c'est de saison - Mini-cakes figue, feta, jambon cru

      Les figues fraîches vont bientôt disparaître des étals. Vite, vite, profitons-en.



      Mini-cakes figue, feta, jambon cru
      4 mini-cakes
      90 g de farine
      1 pincée de levure chimique
      1 gros oeuf
      5 cl d'huile d'olive
      5 cl de lait
      1 càs de miel
      50 g de gruyère râpé
      100 g de figues fraîches en quartiers
      50 g de jambon cru en lamelles
      70 g de fêta en dés 
      sel, poivre, romarin
      1. Préchauffez le four à 180°C.
      2. Dans un bol, mélangez la farine et la levure. Incorporez l'oeuf battu avec l'huile et le lait.
      3. Assaisonnez avec le sel, poivre et romarin. 
      4. Ajoutez le miel et le gruyère râpé. Incorporez délicatement les figues, le jambon cru et la fêta.
      5. Remplissez des empreintes à mini-cake beurrées et farinées. Faites cuire 30 minutes.
      6. Servez tiède avec une salade assaisonnée d'une sauce miel+citron+huile d'olive.
      D'autres recettes à base de figues:

      lundi 4 octobre 2010

      Maman, j'ai mangé du brocoli! Orecchiette au brocoli, sauce piment, anchois et parmesan

      Je déteste et j'abhorre l'odeur du brocoli. Mais, oh miracle, cette recette nécessite juste de blanchir le brocoli donc pas d'odeur. Le croquant du brocoli est génial. La sauce à base de brocoli et de parmesan est délicieuse. Le piment vient donner du peps à tout ça. Sublime.

      Oups rupture de stock d'orecchiete

      Orecchiette au brocoli, sauce piment, anchois et parmesan
      4 personnes
      500 g d'orecchiette
      500 g de brocoli
      6 filets d'anchois à l'huile
      4 gousses d'ail
      2 piments oiseaux séchés
      50 g de parmesan râpé
      sel, poivre, huile d'olive
      1.  Lavez le brocoli et coupez-le en fleurettes. Portez une casserole d'eau à ébullition. Faites blanchir le brocoli 3 minutes. Égouttez. Réservez.
      2. Faites cuire les pâtes selon les instructions du paquet. Veillez à les garder al dente.
      3. Pendant la cuisson des pâtes, préparez la sauce. Dans une sauteuse, faites revenir à l'huile d'olive l'ail haché, le piment haché et les anchois écrasés pendant 3-4 minutes. Ajoutez le brocoli, les pâtes égouttées et une demi-louche d'eau de cuisson. Mélangez. Ajoutez le parmesan. Mélangez bien. Servez immédiatement.

      mercredi 29 septembre 2010

      Les bons côtés de l'automne - Tarte poire, roquefort, noix

      Si l'automne sonne rentrée, impôts et retour de la pluie, pour moi, automne est aussi synonyme de promenades en forêt pour cueillir des trompettes de la mort, de pommes, de poires, de châtaignes. Des produits que j'adore, alors je m'empresse de les cuisiner.
      L'association poire+roquefort+noix a depuis longtemps fais ses preuves en salade ou en cake. Je ne l'avais encore jamais testée en quiche. La seule astuce à précuire la pâte, ce que je ne fais pas d'habitude, pour éviter que les poires détrempent la pâte.
      Vive l'automne!!!


      Tarte poire, roquefort, noix
      6 personnes
      1 pâte brisée
      20 cl de crème liquide
      2 oeufs
      100 g de roquefort
      2 poires mûres mais fermes
      cerneaux de noix
      sel, poivre
      1. Préchauffez le four à 180°C. Étalez la pâte brisée dans un moule à tarte. Recouvrez de papier sulfurisé et de poids (ou de riz/lentilles). Faites cuire à blanc pendant 20 min. Retirez les poids et le papier.
      2. Dans un bol, battez à la fourchette les œufs. Ajoutez la crème. Salez peu, poivrez. Versez sur le fond de tarte.
      3. Épluchez les poires. Coupez en dés. Disposez sur le fond de tarte. Ajoutez le roquefort émietté et les cerneaux de noix concassés. Faites cuire environ 25 min.
      A déguster tiède avec une salade assaisonnée à l'huile de noix.

      mercredi 22 septembre 2010

      Un gâteau pour les 2 ans de mon blog - Le super-méga-giga chocolat

      Il y a 6 ans, je débarquais en Bretagne après 20 ans passés en Savoie. Autant dire que l'adaptation au climat fut difficile, je ne compte plus les fois où je suis rentrée chez moi trempée jusqu'aux genoux. J'intégrais un studio étudiant où j'avais pour la première fois une connexion Internet at home.

      Si j'ai toujours fait de la pâtisserie depuis petite, mes recettes se limitaient ax gâteaux au yaourt customisés et à un moelleux au chocolat. La vie de ce campus particulier aidant, les apéros et repas se multiplièrent avec l'envie de préparer des desserts qui changent. C'est ainsi que j'ai découvert les blogs de cuisine: Scally, Mercotte, Anne, Clea, Ester et les autres. Les forums ne m'ont jamais attiré car ils manquent désespérément de photos et sont très impersonnels. Mais les blogs, c'était waouh. J'ai appris la cuisine à travers eux. Je ne compte plus les recettes testées et très adaptées en raison de mon petit budget étudiant et de ma kitchenette. Et puis, lors d'un séjour Erasmus, j'ai ouvert un blog pour raconter mes tribulations, partager des photos, donner des nouvelles à la famille. A mon retour, je continuais à l'alimenter avec ma vie quotidienne, toujours loin de mes proches. Puis quelques recettes s'y sont glissées parce qu'on me l'avait demandé. C'est comme ça que, de fil en aiguille, In My's kitchen est né il y a deux ans, se séparant de mon autre blog et devenant un blog culinaire à part entière.

      Ma première recette publiée fut un gâteau Opéra, commandé pour une grande occasion et réalisé avec un batteur à mains et un four approximatif. Je me lançais également dans les macarons avec peu de matériel mais du succès. Comme quoi, c'est plus souvent une question de savoir-faire que de matériel.

      Aujourd'hui, j'ai toujours un mini-four et deux plaques électriques et des cobayes toujours prêts à me prêter leur graaaaaaand four si besoin est. Les gens me prennent toujours pour une folle car je prends tout ce que je mange en photo. Mais je suis de plus en plus souvent surprise que les gens me demandent si la recette est sur mon blog voire quand on me demande avec insistance quand est ce que je vais la publier.

      Ce blog m'a permis de regrouper mes recettes sur un même espace (j'ai un nombre incalculable de carnets griffonnés avec des recettes qui traînent chez moi et évidemment je ne retrouvais jamais la recette dont j'avais besoin), de rencontrer ma copine de cuisine, de partager autour d'un de mes sujets favoris mais aussi de pouvoir cuisiner des recettes à l'improviste chez des copains ou en vacances (et ça c'est la classe!!!!).

      Pour fêter mon blogversaire (et les 25 ans d'un copain aussi), voilà la version +++ du 3 chocolats:  une génoise au chocolat, un praliné feuilleté, un empilement de trois mousses au chocolat, noir, lait et blanc. Et pour la déco? Du chocolat!!! C'est un des entremets les plus simples à réaliser. Si vous avez peu de temps, je vous conseille de le congeler entre chaque étape.

      Il y a deux ans: Le gâteau Opéra


      Gâteau trois chocolats+++
      Pour 8-10 personnes
      Biscuit
      -4 oeufs
      -100g de sucre
      -30g de farine
      -25g de cacao
      Feuilleté praliné
      - 200 g de pralinoise (Poulain 1848)
      - 90 g de crêpes dentelles gavottes (9 paquets)
      - 40 g de poudre de pralin
       
      Mousses
      -180g x 3 de crème fleurette
      -90g de chocolat noir de couverture
      -90g de chocolat au lait de couverture
      -90g de chocolat blanc de couverture
      • Préparez le biscuit. Battez au fouet 2 oeufs, 2 jaunes et 100 gr de sucre. Chauffez le mélange au bain-marie jusqu'à ce qu'il atteigne une température de 40°C, il doit être tiède. Hors du feu, fouettez ce mélange jusqu’à l'obtention d'une mousse qui a triplé de volume. Incorporez la farine et le cacao au mélange mousseux. Montez les blancs en neige pas trop fermes, en incorporant les 20 gr de sucre dès que le mélange commence à mousser. Mélangez au fouet 1/5 du 1er mélange aux blancs montés pour détendre la préparation. Incorporez ensuite le reste délicatement. Versez la pâte sur une plaque de cuisson souple que vous avez au préalable posé sur la grille perforée, à défaut une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Mettez au four 12 minutes à 180°C (th.6). 
      • A la sortie du four, attendez 5min et démoulez. Quand le biscuit est refroidi, coupez le en 2, placez le sur une plaque avec un cadre de 17 x 24 cm autour. 
      • Préparez le feuilleté praliné. Faites fondre la pralinoise. Incorporez les crêpes gavottes écrasées et le pralin. Mélangez bien et étalez la préparation à l’aide du dos d’une cuillère à soupe, sur le biscuit en insistant bien sur la périphérie. Laissez durcir.  
      • Préparez les mousses. Pour la mousse au chocolat noir. Fouettez 180g de crème en chantilly pas trop ferme. Réservez la au frais. Faites fondre au bain-marie le chocolat noir puis ajoutez délicatement la chantilly. Versez cette mousse sur le biscuit, égalisez la surface. Placez au moins une heure au frais ou congelez et reprenez la recette un autre jour.
      • Préparerez la mousse au chocolat au lait de la même façon. Versez sur le gâteau congelé. Placez au frais ou au congélateur de nouveau. Préparez la mousse au chocolat blanc. Placez au congélateur 2h minimum. 
      • Le jour de la dégustation, placez le gâteau au frigo 1h avant de déguster.

      On voit bien les 5 couches du gâteau ici.
      La déco
      Vu ici et là sur des blogs

      Feuilles de chocolat
      Faites fondre un peu de chocolat. Froissez un sac congélation entre vos mains. Placez une petite quantité de chocolat dans un sac congélation. Étalez le chocolat au rouleau en une couche fine et uniforme. Laissez durcir. Cassez le chocolat à la main.

      Chiffres en dentelle de chocolat
      Dessinez les contours de votre motif sur du papier sulfurisé. Réalisez un cornet en papier. Remplissez la moitié du cornet avec le chocolat. Repliez le haut du cornet. Dessinez les contours du dessin avec le cornet. Remplissez le dessin en faisant des zigzags en chocolat. Laissez durcir.

      mardi 21 septembre 2010

      Cuisines en fête 2010 - Venez participer à l'atelier de l'association Mon Melting Popote à Nantes

      L'association Mon Melting Popote participe cette année à la 8é édition de Cuisines en Fête : la fête du fait maison
       http://www.cuisinesenfete.com/inc/img2010/logo.png

      L’Atelier aura pour thème la préparation d’un plateau-télé revisité, fait maison et équilibré. Parce que ce type de soirée ne doit pas rester synonyme de pizza/coca, nous cuisinerons ensemble une verrine concombre/surimi , des wraps à la bretonne et un carrot cake.
       
      Atelier du mercredi 22 septembre de 20h30 à 22h30
      Maison de quartier de l'ile Beaulieu
      2 rue Conan Meriadec, 44000 Nantes
       
      Pour vous inscrire, vous pouvez nous contacter: contact@mon-melting-popote.fr

      dimanche 19 septembre 2010

      La Bretagne, ça vous gagne - Retour sur des gourmandises de vacances

      Retour sur un petit séjour en Bretagne entre copains où j'ai pris beaucoup de plaisir à cuisiner: poulet tikka massala, rougail saucisses, ribs au barbecue,... Peu de matériel pour pouvoir faire des desserts mais la Bretagne nous a gagné et nous avons quand même réussi à faire un kouign amann et un far breton.

      Moulin de la falaise - Batz sur Mer
      Marais salant - Guérande
      Home made kouign amann
      Plage de la Govelle
      Brunch à base de pancakes
      Le détour obligatoire chez Christophe Roussel pour des macarons dont la tuerie "Macaron au caramel au beurre salé enrobé de chocolat"
      Far breton
      Recette de Dey Cuisine
      Pour 8/10 personnes
      4 œufs
      250 g de farine
      100 g de sucre
      1l de lait
      1 càs de rhum
      • Fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
      • Ajouter la farine en plusieurs fois puis verser le lait petit à petit. La pâte obtenue doit être lisse comme une pâte à crêpes. Ajouter le rhum et mélanger.
      • Préchauffer le four à 180°C, beurrer et fariner un moule, y verser la pâte.
      • Enfourner 40 min à 180°C puis 20 min à 160°C et laisser refroidir dans le four.  

      vendredi 10 septembre 2010

      Hiiiiiiiiiiiii fait la fille - Mon trifle dans un livre

      Lors d'une soirée british, j'ai essayé de montrer à Dey que la cuisine anglaise était mangeable et même bonne. Pour le dessert, j'avais décidé de dégainer un trifle aux parfums d'automne et girly. Tout en rose avec des figues, des framboises et des biscuits roses de Reims. Avec un peu de mousse au chocolat blanc pour la gourmandise, j'avais trouvé ce trifle délicieux. Lors du concours 750g sur les verrines, j'ai donc proposé ce trifle. Et j'ai bien fait puisqu'il a été choisi pour figurer dans le livre 750g de plaisir: Verrines Sucré Salé. Comme toute la collection, les droits d'auteur sont reversés à Action Contre la Faim. J'avais également participé au livre 750g de plaisir: Muffins.

      mardi 7 septembre 2010

      C'est de saison - Retour sur la cuisine des vacances

      Ah les vacances!!! La cuisine s'en trouve transformée. On prend son temps et en même temps, on veut des choses simples à cuisiner. Les fruits et légumes de saison sont tellement bons qu'ils demandent peu d'apprêt. Comme je le disais récemment, c'est le bon moment pour boulanger.


      Les fruits rouges
      Si les fraises et les framboises commencent à m'ennuyer, vous avez le choix pour les préparer
      Charlotte aux fraises, rose et litchi

      Les cassis, mûres et groseilles pointent leur nez. A préparer en confiture, gelée et sirop pour apporter des couleurs à l'hiver ou à mélanger avec des fruits moins acides pour des tartes et crumbles.
      Mais ma préférence va aux myrtilles je crois, pour leur rareté sûrement mais aussi parce que leur récolte en montagne est toujours un moment magique. Et une tarte aux myrtilles, quel délice! Cette tarte me rappelle mon année de fac en Savoie et les repas dans la brasserie Folliet (accolée à la boutique de thé et café Folliet, fournisseur de café de toute la région) avec mon père: e ballet rapide des serveuses montant et descendant l'escalier étroit à toute vitesse, avec des accidents de plateau parfois), les entrecôtes énormes, le marché de Chambéry juste en face, les cafés aromatisés et les tartes plus alléchantes les une que les autres dans leur vitrine.

      Les fruits jaunes
      Le melon est très présent en ce moment, nature ou accompagné, en salade sucrée ou salée. Ses meilleurs amis sont le Porto, le jambon (de Parme, merci Bob), la feta, la pastèque et le concombre.
      Les pêches et nectarines sont des concentrés de soleil. Elles sont les invités des pique-nique, de la plage. Elles donnent un zeste de folie aux salades composées et se prêtent bien aux glaces, sorbets, tartes et crumbles.

      Crumble aux trois pêches et amandes
      Gâteau-tarte aux nectarines et amandes
      Tarte meringuée aux nectarines et crème d'amandes
      Muffins ricotta, lavande & nectarines
      Salade melon, figues, feta

      Les légumes de Méditerranée
      Pour moi, les courgettes, tomates, aubergines, poivrons évoquent la Méditerranée. Ils peuvent être mélangés pour donner une ratatouille, un tian, une tchatchouka ou des salades. Utilisés seuls, ils donnent de bonnes tartinades pour l'apéritif: baba ghanouj (caviar d'aubergine), ktipiti (tartinade grecque à base de poivrons grillés et feta), tzatziki (concombre et fromage blanc), crème de courgettes. Les tomates sont les reines de l'été: salades, tartes salées, grignotages, barbecue. Elles sont omniprésentes et surtout elles sont de saison donc goûteuses. C'est le moment de capturer leur parfum en préparant des coulis, purées, sauces, conserves pour vos plats d'hiver.
      Tian aux légumes du soleil
      Focaccia au thym et tomates cerises
      Salsa vinagrette
      Soupe tomates-poivron

      Barbecues, carpaccios et crustacés
      La cuisine des vacances est riche en barbecue. N'hésitez pas à abuser des marinades pour parfumer viandes et poissons. Pour manger frais et plus léger, pensez aux tartares et carpaccios. Enfin, profitez des vacances en bord de mer pour visiter les poissonniers et dégustez du poissons, des crustacés et des fruits de mer.
      Churrasco de Frango, brochettes de poulet au citron et yaourt
      Saumon à la tahitienne (citron vert, lait de coco et petits légumes croquants)
       
      Et les desserts dans tout ça?
      Hors de question de se lancer dans des macarons ou autres pâtisseries compliquées. J'utilise quelques recettes de base garnies avec les fruits que j'ai sous la main et agrémentées de chocolat/fruits secs en fonction du contenu des placards.

      Muffins sucrés (12): 
      Ingrédients secs: 240 g de farine - 100 g de sucre - 1 sachet de levure chimique - 1 pincée de sel
      Ingrédients liquides: 150 ml de lait - 110 ml d'huile de tournesol - 2 œufs
      Garniture: 200 g de fruits - 100 g de chocolat/50 g de fruits secs

      Tarte:
      Pâte sucrée:  250 g de farine - 125 g de beurre froid en petits dés - 1 pincée de sel - 2 càs de sucre en poudre - (1 œuf+1 càs d'eau) ou qqs càs d'eau
      Crème d'amandes: 2 jaunes d'oeufs - 100 g de sucre - 50 g de beurre mou - 100 g de poudre d'amandes - qqs gouttes d'extrait d'amandes amères
      Meringue: 2 blancs d'oeufs - 50 g de sucre

      Gâteau fin: 100 g de beurre MOU - 60 g de sucre - 2 œufs - 1 sachet de sucre vanillé - 75 g de farine - 75 g d'amandes en poudre - 1/2 sachet de levure chimique

      Crumble (6): 120g de sucre - 100g de beurre MOU - 150g de farine - 100g d'amandes en poudre

      dimanche 5 septembre 2010

      Plan anti-canicule: Les salades

      Ce blog est avant tout mon carnet de recettes perso et il manque cruellement de mes classiques. Je dévore des salades tout l'été et pourtant peu figurent ici. J'ai donc décidé de remédier à ça en faisant une petite récap de salades.
      Panzanella
      Les salades fraîcheur
      Coleslaw à ma façon: salade américaine composée de choux et carottes râpées
      Salade fattouche: salade libanaise à base de salade verte, tomate, concombre, oignon, pita, sumac

      Dans cette famille, il y aussi toutes celles que je ne pense pas à publier mais qui sont souvent sur ma table

      Panzanella: salade italienne utilisant les restes de pain. Elle est composée de dés de pain rassis réhydratés, de concombre, de tomates et d'oignon. Assaisonnée d'huile d'olive, de vinaigre, de sel et de poivre, elle est à manger bien fraîche.

      Salade caprese: tomates bien mûres, vraie mozzarelle de bufflon, une touche de basilic et une bonne huile d'olive

      Salade grecque: la salade du touriste en Grèce. On y retrouve tous les ingrédients phare de ce pays: tomate, concombre, oignon, olives noires, feta, huile d'olive, origan

      Salade grecque

      Salade mechouia: une salade maghrébine parfaite pour accompagner un barbecue composée de poivrons et de tomates grillées

      Taboulé libanais: le vrai avec plein d'herbes et bien citronné

      Les petits accompagnements tout frais
      Baba ghannouj: caviar d'aubergines libanais additionné de purée de sésame (tahiné) 
      Houmous: purée de pois chiche additionnée de purée de sésame, ail et jus de citron
      Ktipiti: mezzé grec composé de poivrons rouges grillés mixés avec de la feta, du yaourt, de l'ail
      Raita de tomates: condiment indien à base de yaourt, tomate, concombre et cumin
      Salsa vinagrette: salade brésilienne (salsa tomates, poivron, oignon rouge)
      Tzatziki: mezzé présent en Grèce mais aussi en Turquie, composé de yaourt, concombre en dés, ail, oignon, persil/ciboulette/aneth

      Les salades qui en font tout un plat
      Coronation chicken: salade britannique du couronnement d'Elisabeth II (poulet,  raisin, sauce spéciale)
      Salade chicken Caesar: célèbre salade américaine (salade verte, poulet grillé, bacon, parmesan, croutons, sauce César)
      Salade Cobb: salade américaine très riche (salade verte, avocat, tomate, poulet, bacon, bleu)
      Salade façon bistrot: salade d'inspiration lyonnaise (salade verte, oeuf mollet, lardons, croûtons, fromage)
      Il y a aussi la salade façon niçoise que faisait ma môman avec les haricots du jardin (attention ce n'est pas du tout la vraie salade niçoise, traditionnellement uniquement composée de légumes crus)
      Salade d'inspiration niçoise: pommes de terre et haricots verts cuits, oeufs durs, tomates, poivron, oignon, olives noires, thon, anchois, huile d'olive

      Salade façon niçoise
      Related Posts with Thumbnails