samedi 27 octobre 2012

Les recettes de famille - Goulash

Quelque temps avant mon séjour à Budapest, j'ai eu l'occasion de cuisiner un goulash. C'est une rare recette qui ne provenait pas de la cuisine traditionnelle française que ma mère cuisinait quand j'étais enfant. J'ai appris plein de choses sur le goulash à Budapest. Si vous voulez goûter ce que nous appelons goulash en France, il faut commander un pörkölt. Si vous voulez que votre goulash ne soit pas trop piquant, il faut commander un paprikas dont la sauce est allongée à la crème. Et si vous commandez un gulyas (ou gulyasleves), vous aurez une soupe de goulash. Last but not least paprika signifie poivron.


Goulash
Pour 6 gros mangeurs
1 kg de boeuf à bourguignon
3 oignons
3 poivrons
1 grosse boîte de tomates concassées
1 bol de vin rouge
1 cube de bouillon
2 càc de cumin en poudre
3 càs de paprika
sel, poivre
1 citron
25 cl de crème fraîche
  1. Épluchez les oignons et émincez. 
  2. Dégraissez la viande et coupez en cubes de la taille d'une bouchée (plus petit que pour le bourguignon).
  3. Dans un grand faitout, faites blondir les oignons dans un peu d'huile d'olive. Lorsqu'ils sont tendres, ajoutez la viande. Laissez cuire à petit feu en remuant régulièrement jusqu'à ce que la viande ait blanchi sur toutes ses faces (ne faites surtout pas dorer la viande car ça la rendrait dure).
  4. Ajoutez alors le paprika, le cumin, le sel et le poivre. Laissez mijoter le temps de préparer les poivrons.
  5. Retirez les graines des poivrons et détaillez en lamelles. Ajoutez le vin rouge, le cube de bouillon, les tomates et les poivrons dans la viande. Le liquide doit arriver à hauteur de la viande. Si ce n'est pas le cas, allongez avec un peu d'eau jusqu'à couvrir la viande. Laissez mijoter une bonne heure à couvert.
  6. Le lendemain, faites mijoter de nouveau pendant une heure. Pendant ce temps, faites cuire des pommes de terre à la vapeur. Dans un bol, mélangez la crème avec le jus du citron. Rectifiez l'assaisonnement du goulash avant de servir.
  7. Servez le goulash avec les pommes de terre et la crème.

jeudi 25 octobre 2012

lundi 22 octobre 2012

De la pomme, une fois! - Muffins pomme coeur speculoos

Voici une nouvelle version de ma recette chouchou de muffins (poire chocolat). Pour coller avec la saison, j'ai utilisé des pommes. Les pommes appellent les épices et donc les speculoos...

Muffins pomme coeur speculoos
Pour 12 muffins
Ingrédients secs
240 g de farine
80 g de sucre
5 speculoos
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
1 pomme en dés (200 g)
Ingrédients liquides
150 ml de lait
110 ml d'huile de tournesol
2 œufs
Garniture
Pâte de speculoos
  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Réduisez les speculoos en poudre.
  3. Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs ensemble.
  4. Dans un autre saladier, mélangez les ingrédients liquides ensemble. Versez les ingrédients liquides dans le mélange sec. Mélangez rapidement sans chercher à avoir une pâte lisse.
  5. Remplissez à moitié les empreintes d'un moule à muffin. Déposez une cuillère à café de pâte de speculoos au coeur de la pâte à muffins. Recouvrez de pâte à muffins. Enfournez pour 20 minutes. Les muffins sont cuits quand un cure-dent enfoncé à cœur ressort sec.

mardi 16 octobre 2012

World bread day - Brioche au chocolat blanc et pralin

J'apporte ma petite pierre à ce World Bread Day avec une recette très gourmande. Cette brioche est ultra simple à réaliser car elle est dérivée de ma recette de brioche tressée. Elle est ultra moelleuse et gourmande par l'ajout de pépites de chocolat blanc qui se marie divinement avec l'eau de fleur d'oranger. La touche de pralin sur le dessus apporte un contraste de goût et de texture. Un petit déj avec cette brioche est une bonne façon de commencer la journée.


Brioche au chocolat blanc et pralin
450 g de farine T55 
1 sachet de levure de boulanger déshydratée 
5+15 cl de lait 
2 œufs 
50 g de sucre 
1 cuillère à café de sel 
2 petits bouchons eau de fleur d’oranger
70 g de beurre mou 
100g de pépites de chocolat blanc
pralin
1 oeuf pour dorer
  1. Dans un saladier, mettre la farine, le sucre et le sel. Creuser un puits. Verser la levure, l'eau de fleur d'oranger, les oeufs et les 15 cl de lait. Pétrir pendant 10 minutes jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse. 
  2. Incorporer le beurre en dés petit à petit et pétrir encore 10 minutes. Ajouter les pépites de chocolat blanc. Former une boule et laisser lever pendant 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume dans un saladier recouvert d’un torchon. 
  3. Appuyer sur la pâte avec la paume de la main pour en chasser l’air. Diviser la pâte en six et former des boules. Placer les boules de pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Dorer a l'oeuf. Laisser lever pendant 40 minutes sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier cuisson. 
  4. Préchauffer le four à 200° pendant 20 minutes avec une coupelle d’eau posée sur la sole. Dorer de nouveau et parsemer de pralin. Enfourner et cuire pendant 35 à 40 minutes à 165°.
Les astuces
- Le beurre doit être très mou pour pouvoir s'incorporer à la pâte. 
- Les levées doivent se faire dans une pièce tempérée à l'abri des courants d'air.
- Pour réactiver votre levure, faites tiédir 5cl de lait (il doit être à 35-37° pas plus) et mélangez la levure au lait 10 minutes avant de préparer la recette. 

  World Bread Day 2012 - 7th edition! Bake loaf of bread on October 16 and blog about it!

lundi 15 octobre 2012

Gratin d'aubergines - Aubergines alla parmigiana

Ce plat classique de la cuisine italienne se compose de couches d'aubergines et de sauce tomate recouvertes de mozzarella et gratinées au parmesan. Traditionnellement, les aubergines sont frites avant d’être gratinées. Cela apporte du fondant au plat mais aussi beaucoup de calories vu que les aubergines sont de vraies éponges à huile donc je préfère les précuire à la poêle dans un peu d’huile d’olive. On préconise souvent de découper les aubergines en longues lamelles dans le sens de la longueur mais c’est ensuite très difficile à découper et à servir donc je fais simplement des rondelles. En fonction des versions de la recette, ce plat peut-être plus ou moins riche. On peut y trouver notamment des oeufs durs, de la saucisse,... 

J’ai un peu adapté les différentes recettes que j’ai trouvées à mon goût et au temps que je voulais passer en cuisine. L’important, c’est que c’est simple et bon! C’est d’ailleurs un des seuls moyens de me faire manger des aubergines avec le caviar d’aubergines et la ratatouille. C’est aussi par cette recette que j’ai découvert que les aubergines gagnaient à être dégorgées au sel avant d’être cuisinées. Je les trouve beaucoup moins amères comme ça.


Parmigiana d'aubergines 
Pour environ 4 parts
600g d'aubergines
Gros sel
Huile d'olive
1 boule de 125g de mozzarella
200g de boeuf haché
Parmesan râpé
Sauce
20cl de coulis de tomates
2 tomates en dés
1 oignon
1 gousse d'ail
Sel, poivre, thym, laurier
  1. Coupez la mozzarella en dés, mettez les dés dans une passoire et laissez dégorger minimum 1 heure.
  2. Lavez les aubergines. Coupez les extrémités puis coupez en rondelles d'environ 1 cm d'épaisseur. Disposez les rondelles en plusieurs couches dans une passoire et saupoudrez de sel entre chaque couches. Couvrez la dernière couche avec une petite assiette et placez un poids dessus. Faites dégorger les tranches d'aubergines minimum 30 minutes pour leur faire perdre leur amertume.
  3. Préparez la sauce tomate. Faites revenir l'oignon et l'ail haché dans un peu d'huile d'olive dans une casserole. Ajoutez la sauce tomate, les dés de tomate, le thym et la laurier. Salez, poivrez. Faites mijoter 30 minutes à feu doux.
  4. Au bout du temps de repos, lavez les aubergines sous l'eau froide pour en éliminer le sel. Égouttez bien et épongez les rondelles d'aubergine.
  5. Faites chauffer de l'huile d'olive dans une grande poêle antiadhésive sur feu moyen. Disposez une couche de tranches d'aubergines dans la poêle sans les superposer. Faites cuire les aubergines jusqu'à ce qu'elles sont tendres et dorées en les retournant régulièrement. Égouttez sur du papier absorbant. Poursuivez la cuisson jusqu'à épuisement en rajoutant de l'huile d'olive si besoin.
  6. Pendant la cuisson des aubergines, faites revenir le boeuf haché dans une poêle. Salez, poivrez.
  7. Préchauffez le four à 180°. 
  8. Étalez le tiers de la sauce tomate dans le fond d'un petit plat à gratin. Disposez la moitié des aubergines dans le plat. Recouvrez avec la moitié des rondelles d'aubergines. Ajoutez le boeuf haché. Recouvrez d'un tiers de sauce tomate puis de la dernière moitié d'aubergines. Versez la sauce tomate restante. Parsemez de dés de mozzarella et saupoudrez de parmesan râpé.
  9. Faites gratiner 30 minutes.

samedi 13 octobre 2012

New! - Restos et boutiques gourmandes à Nantes

Martin Fish and Chips

Le fameux fish and chips britannique a débarqué à Nantes et ça se passe rue Joffre. Une bonne alternative au Burger House pour manger sur le pouce. En plus du fameux aiglefin frit, on trouve plein d'autres fritures: nuggets, beignets de calamars ou d'oignons,... Et la prochaine fois, j'y retourne pour goûter d'autres spécialités britanniques: les pies (chicken pie, steak and kidney pie ou beef pie).



Martin fish and chips
49 rue Maréchal Joffre
Nantes

L'atelier du caramel
Vous en avez marre du chocolat et des macarons? Courrez à l'atelier du caramel. Caramels mous, caramels durs, pâte à tartiner, tout est divinement bon. A déguster sure des crêpes accompagnées d'une compote de pommes ou à utiliser dans des desserts comme une tarte chocolat caramel.





L'atelier du caramel
2 bis rue de la galissonnière
Nantes

Yum Yum
Pour les envies de vietnamien au moment de la pause déjeuner, c'est chez Yum yum qu'il faut aller, sur place ou à emporter, pour un bo bun, un lok lak ou des rouleaux de printemps.


Yum Yum
2 bis allée Flesselles
Nantes

jeudi 11 octobre 2012

Le revival - Brioche doudou caramel et noix pour le défi boulange

La boulange, c'est mon plaisir des dimanches pluvieux. Sortir du beurre du frigo avant de boire le café matinal. Fouiner dans les placards pour faire le bilan des provisions. Farfouiller dans les livres de cuisine et sur les blogs en buvant le café sus-cité pour trouver THE recette, celle qui promet un bon quatre heures et qui permettrait de ne pas mettre le nez dehors parce qu'il manque des oeufs ou des noisettes. Et puis prendre son temps. S'occuper de cette future brioche entre deux occupations de la journée. Mettre en forme. Garnir. Dorer. Préchauffer le four. Cuire. Et attendre impatiemment que la brioche soit ssuffisamment tiède pour être dévorée avec un thé bien chaud aux alentours de 16h. La pluie peut continuer à tomber. Peu importe...

Quand j'ai vu le thème du défi boulange, une brioche doudou avec du caramel et des noix, j'avais un vague sentiment de déjà-vu mais je n'arrivais pas à retrouver la recette. Et puis les souvenirs d'un dimanche pluvieux me sont revenus de manière diffuse. Le sentiment d'un dimanche studieux aussi. Et enfin ça m'a frappé. C'était un long dimanche pluvieux pendant lequel je mettais la touche finale à mon mémoire de thèse. Pour respirer un peu, j'avais préparé des schnecken. La préparation est courte et entrecoupée de longs temps de levée ce qui permettent de travailler en même temps. Et les petits escargots briochés étaient arrivés à point nommé pour une pause thé en fin de journée. Cette recette avait été oubliée trop longtemps. Il fallait que je la refasse. Alors j'ai attendu un dimanche pluvieux et voilà ...

 
Schnecken
Pour 6 gros escargots ou 12 petits (format moule à muffins)
Pâte
250 g de farine T55
25 g de sucre
1/4 de càc de sel
1/2 sachet de levure de boulanger déshydratée
35 g de beurre
75 ml de lait tiède
1 gros œuf
Sirop
62 g de beurre MOU
1 càs de vergeoise
3 càs de golden syrup (ou de miel)
100 g de noix
Dorure
1 oeuf
Garniture
25 g de sucre
50 g de cassonade
1 càc de cannelle
  1. Préparez la pâte. Faites fondre le beurre. Laissez tiédir et mélangez avec le lait. Mélangez la farine, le sucre et le sel. Ajoutez la levure, le lait, le beurre et l'oeuf battu. Mélangez. Pétrissez pendant 10 minutes jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène. Formez une boule. Laissez lever dans un saladier huilé à l'abri des courants d'air pendant 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.
  2. Préparez le sirop. Fouettez le beurre mou avec un batteur électrique jusqu'à ce qu'il soit crémeux. Ajoutez le sucre puis le golden syrup en continuant à battre. Répartissez cette mixture dans le fond de 6 empreintes à muffins. Répartissez les noix concassées dans les empreintes à muffins.
  3. Dégazez la pâte. Étalez en un grand carré (environ 30x30 cm). Fouettez l'oeuf de la dorure avec un peu de lait. Dorez la pâte avec un pinceau.
  4. Mélangez les ingrédients de la garniture et répartissez sur la pâte. Roulez la pâte en serrant légèrement. Découpez en 6 morceaux que vous placerez dans les empreintes à muffins. Laissez lever 20 minutes.
  5. Préchauffez le four à 180°C. Faites 20-25 minutes jusqu'à ce que les escargots soient bien dorés. A la sortie du four, placez une plaque sur le moule à muffins et retournez. Regardez le sirop couler sur les escargots et résistez jusqu'à ce que les escargots soient froids.

mardi 9 octobre 2012

Kitchen trotter - Le test

J'ai suivi de loin la déferlante des box beauté l'année dernière. Evidemment, je ne me sentais pas très concernée vu que le nombre de produits de beauté que j'utilise est limité et que je ne suis pas très aventurière dans ce domaine. Et puis, quelques box autour de la gastronomie sont apparues. J'ai trouvé ça beaucoup plus intéressant mais en regardant de plus près ce n'était pas non plus ma cup of tea. Payer pour recevoir des produits d'épicerie fine. Mouais, bof, je peux les dénicher moi-même. Finalement, je suis tombée sur Kitchen Trotter et là j'ai vraiment été appâtée. 
La promesse:
- Une promenade autour du monde
- Un mois, un pays
- 2 à 3 recettes pour 4 à 6 personnes
- 6 à 7 ingrédients dont les plus difficiles à dénicher pour 25€



Et oui la destination de ce mois-ci est la Thaïlande. Pas de découverte au niveau des recettes car j'adore la cuisine thaïe mais il y a certaines recettes classiques que je n'ai jamais essayées car je n'avais pas les produits. Et là bingo, je les ai dans la box!


Tout était bien emballé, pas de casse, ouf.


Dans le kit, il y a la base d'épicerie pour réaliser une soupe Tom Yam Kung (encore jamais testée), des brochettes de poulet satay (j'adooooore), du poulet au curry vert (aïe ça pique) et du riz gluant à la mangue (j'ai jamais pensé à acheter du riz gluant). Les fiches recettes sont sympa. La carte postale donne l'impression qu'un ami en vacances en Thaïlande nous a envoyé des produits locaux. Le magnet à l'effigie de Kitchen Trotter permet d'afficher sur le frigo les recettes au moment de les réaliser.


Les Chic Shot de Sur les quais: citronnelle, curcuma et gingembre. Une épice, une couleur et une recette de Sonia Ezgulian. J'aime bien le mini format pour des épices qu'on utilise pas fréquemment et qui ont tendance à perdre de leur saveur. Je ne connaissais pas les Chic Shot mais j'aime beaucoup les produits ludiques de Sur les quais: les huiles en spray, les moutarde en tube métallique,...


Des produits Blue Elephant: pâte de curry vert, pâte Tom Yam, lait de coco et sauce poisson. Là encore ce sont des produits de qualité et que j'aime mais que je trouve très difficilement à Nantes donc c'est tout bénéf.


Enfin la découverte: du riz gluant Autour du riz. Je vais enfin apprendre à cuire le riz gluant grâce aux instructions du paquet. Je ne connaissais pas la marque Autour du riz. Vite, vite, un tour sur leur site. Une société iséroise (!) qui distribue du riz thaï bio et équitable. L'idée me séduit. Le catalogue est aussi enrichi de produits ethniques (trousses, sacs, boîtes) et d'autres dérivés de riz toujours bio. L'origine italienne émerge avec des pâtes, polenta, préparations pour minestrone/risotto et sauce pour pâtes. Je pense que je vais profiter du bon de réduction de la box pour découvrir d'autres produits. Il y a également un coupon de réduction pour un cours chez Cook and go. Ça tombe bien, ils viennent d’ouvrir un atelier à Nantes :p

Vous l'aurez compris, ce kit m'a enthousiasmé. J'ai hâte d'enfiler mon tablier pour tester les produits et les recettes ... et de recevoir les prochaines box.

samedi 6 octobre 2012

Pizza d'automne - Figue, jambon, noix, roquefort

Histoire sans paroles aujourd'hui: de beaux produits pour une improvisation de saison.


Pizza figue, jambon, noix, roquefort
Pour 3 pizzas
Pâte
500 g de farine T55
25 cl d'eau tiède
1 sachet de levure de boulanger déshydratée
1/2 càc de sucre
2 càc de sel
2 càs d'huile d'olive
Garniture
Ricotta
Roquefort
Figues fraîches
Jambon cru
Noix
Miel
Romarin

  1. Activez la levure en la mélangeant avec 5cl d'eau tiède et le sucre. Laissez reposer 10 minutes jusqu'à ce que la préparation mousse.
  2. Placez la farine dans le bol du robot. Faites un puits. Disposez le sel sur le bord de la farine et placez la levure, 20 cl d'eau tiède et l'huile d'olive dans le puits. Pétrissez pendant 4-5 minutes. Laissez reposer 10 minutes. Pétrissez de nouveau pendant 10 minutes. Séparez la pâte en trois portions. Formez des boules et laissez lever 3 à 4h.
  3. Préchauffez le four à 240°C.
  4. Étalez une boule de pâte. Placez sur une plaque à pizza badigeonnée d'huile d'olive. Étalez la ricotta. Parsemez de dés de roquefort et de noix. Versez un filet de miel. Disposez des quartiers de figue. Saupoudrez de romarin. Enfournez pendant 8 minutes en bas du four puis 7 minutes dans le milieu du four. A la sortie du four, disposez des lamelles de jambon cru et servez vite.


mercredi 3 octobre 2012

Mmmm cannelle

Le Jeudi 4 Octobre, c’est la fête des Kannel bullars chez Madam Bla (à la cannelle, au marshmallow, etc). Je sais où je vais prendre le goûter...


Madam Bla
11h-21h30
8 rue Armand Brossard
Nantes

mardi 2 octobre 2012

Rentrée=goûter - Figolu maison

Souvent j'ai un ptit creux en fin d'aprem au boulot. C'est l'occasion de prendre un thé accompagné de quelques biscuits. J'ai donc recommencé à faire des biscuits maison. Pour une fois, je n'ai pas fouillé dans la bible de Martha car j'avais une envie précise: des figolu. J'ai piqué la recette de Dey, elle est parfaite au goût et le visuel est convaincant. Seule difficulté, la pâte est très sablée, il faut donc un peu de dextérité pour emprisonner le boudin de figues dans la pâte.


Figolu
Pour une vingtaine de sablés
200 g de farine
25 g de poudre d'amande
1 sachet de sucre vanillé
50 g de sucre glace
1/2 pincée de sel
125 g de beurre ramolli
2 jaunes d'oeuf
10 figues sèches moelleuses
  1. Coupez les figues en morceaux et hachez longuement au mixer jusqu'à obtention d'une pâte homogène. En roulant dans du film étirable, faites un long boudin d'une quinzaine de cm avec cette pâte. Réservez au frais.
  2. Préparez la pâte. Fouettez le beurre, la pincée de sel et les sucres jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux. Incorporez la farine et ajoutez un jaune d'oeuf. Formez une boule, filmez et réservez au frais 1 heure.
  3. Préchauffez le four à 180°C. Coupez le rouleau de figues en deux dans la longueur.
  4. Partager la pâte sablée en quatre parties égales. Pour chaque part de pâte, étaler en bande d'environ 15/20 cm. Disposez au milieu de cette bande le demi-rouleau de pâte de figues, aplatissez légèrement et disposez par-dessus une deuxième bande de pâte sablée. Soudez fortement les bords. Découpez des morceaux d'environ 4 cm de longueur. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Dorez avec le jaune d'oeuf restant. Avec le dos des dents d'une fourchette, appuyez doucement sur le dessus des figolu pour obtenir les petites marques comme sur les vrais!
  5. Faites cuire 20 min. Laissez entièrement refroidir sur une grille avant de les conserver dans une boîte hermétique.
Related Posts with Thumbnails